Les rituels d'initiation sportive

 

L'initiation sportive peut prendre diverses formes et peut avoir des effets positifs sur la cohésion et l'esprit d'équipe, mais peut également entraîner, dans ses formes plus problématiques, des situations où le jeune peut vivre un rituel d’initiation abusif.
 
Qu’est-ce que le rituel d’initiation abusif? C’est toute activité potentiellement humiliante, dégradante, abusive ou dangereuse attendue d’un athlète-recrue par un coéquipier ou des coéquipiers plus expérimenté, qui ne contribue pas au développement positif de l’athlète, mais qui est exigée par l’équipe ou les membres afin qu’il soit accepté dans l’équipe, quelle que soit sa volonté d’y participer. Cela inclut, mais n’y est pas limité, à toute activité, peu importe qu’elle soit vue comme sans gravité ou faisant partie de la tradition, qui met de côté ou rejette un membre d’une équipe sur la base de son statut, de son nombre d’années au sein de l’équipe ou de ses habiletés athlétiques [11; 47]. Vous devez considérer que toutes les activités qui répondent à cette définition est un rituel d’initiation abusif même si le jeune consent à coopérer ou à y participer.
 
Gardez toujours en tête que le rituel d’initiation abusif n’est jamais acceptable peu importe les raisons !

Activités d'initiation sportive positive Rituels d'initiation abusif

 

  • Prendre part à des joutes sportives récréatives
  • Accomplir du travail communautaire en équipe
  • Organiser et participer à une activité de financement pour l’équipe
  • Organiser des jeux où l’on favorise l’échange, la coopération, l’esprit d’équipe ou le leadership
  • Associer une recrue à un vétéran comme mentor ou tuteur académique
N.B. : Ces activités doivent se produire dans le respect le plus total de la dignité et de l’intégrité des personnes présentes. L’athlète-recrue doit pouvoir refuser d’y participer sans crainte de représailles.

 

 

  • Demander à l’athlète d’enlever ses vêtements
  • Forcer l'athlète à consommer de la drogue ou de l'alcool
  • Kidnapper, attacher ou abandonner l'athlète ou l'isoler dans un endroit restreint
  • Crier des injures ou dire des choses méchantes
  • Menacer l'athlète de violence physique ou de conséquences néfastes
  • Simuler ou accomplir des actes de nature sexuelle (embrasser, toucher les parties intimes, relation sexuelle orale, anale ou vaginale)
  • Tatouer, percer, ou raser une partie du corps de l’athlète
  • Faire manger des choses pour humilier l’athlète (nourriture pour chien, papier hygiénique, etc.)